Chaque mois, le Parc vous propose de partir à la rencontre des personnes qui font le Parc ! Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir Mathieu Toubart, administrateur de deux structures culturelles châlonnaises : Le Palc et Furies.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Mathieu Toubart, j’habite Pierry et suis administrateur de deux structures culturelles châlonnaises : Furies, qui fêtera la 35ème édition de son festival au mois de juin prochain, et Le Palc, un des 14 établissements labellisés Pôle National Cirque en France.

Parlez-nous de votre parcours !

Je suis originaire de la Marne, et plus précisément d’un petit village viticole, Le Breuil, situé dans la vallée du Surmelin. Après une maitrise d’histoire à l’Université de Reims, j’ai souhaité poursuivre mes études à Avignon dans le champ artistique et culturel. Cet intérêt pour ce secteur s’est forgé petit à petit, jusqu’à devenir une évidence pour moi… Etudiant, alors que je m’interrogeais encore sur ce que souhaitais faire par la suite, j’ai eu l’occasion de découvrir l’univers artistique à travers des spectacles et des manifestations qui m’ont profondément marqué.

Ma première expérience professionnelle au sein d’une compagnie de théâtre, à Angoulême, dans la gestion et le développement de projets, a confirmé cette intuition. La compagnie d’alors développait des actions en espace public, au cœur de territoires aussi diverses que des quartiers urbains ou des zones rurales, en France comme à l’étranger. Les histoires créées sur ces territoires et les rencontres qui se sont tissées ont été fortes et inspirantes. 

De retour en Champagne, mes expériences suivantes m’ont amené à être responsable administratif de plusieurs compagnies de théâtre et d’un festival de musique. Aussi, lorsque j’ai eu l’opportunité d’intégrer l’association Furies, structure promouvant les arts de la rue, puis de participer à la création du Palc – Pôle National Cirque, œuvrant au développement du cirque contemporain, notamment sous chapiteau et dans l’espace public, cela a réellement fait sens pour moi.

Et depuis 7 ans, je fais partie de cette belle équipe, engagée et convaincue, travaillant au sein de ces deux structures qui ont comme dénominateur commun le souci de placer l’art et les artistes au cœur des territoires et de notre quotidien.

Expliquez-nous quels sont vos liens avec le Parc !

J’ai eu l’occasion de découvrir le Parc à travers une expérience professionnelle précédente, alors que je travaillais avec la compagnie Le Diable a 4 Pattes, qui a mené un travail de résidences pendant 4 années sur le territoire du PNR. Nanteuil la Forêt, Germaine, Louvois, Rosnay… partout les actions menées ont révélé de belles dynamiques humaines et fédératrices et ont démontré tout le potentiel que peut engendrer une rencontre entre une équipe artistique, un territoire et ses habitants.

Le Palc – Pôle National Cirque travaille actuellement à la construction d’un projet artistique, à l’échelle de la Région Grand Est, intégrant 4 PNR, celui de la Montagne de Reims bien sûr, mais également celui de Lorraine, des Ardennes et du Ballon des Vosges.

Durant 2 années, à l’été 2024 et 2025, la compagnie La Sensitive développera des résidences-actions en milieu naturel, jalonnées d’interventions plurielles, proposant à la fois représentation, interventions immersives, ateliers, veillées et créations in situ… Cette équipe, composée d’artistes de cirque de tous horizons, place au cœur de sa démarche la relation entre l’homme et son environnement en questionnant avec humour et générosité notre rapport au monde et à la nature.

En juin prochain, la compagnie investira pendant 15 jours le territoire du Parc de la Montagne de Reims, en proposant une expérience interactive depuis un campement, centre névralgique de rencontres, de partages, de tissage de liens sensibles, qu’elle construira, avec la participation des habitants, sur la commune de Louvois.

Quel est votre endroit préféré en Montagne de Reims ?

Difficile de n’en citer qu’un… J’ai eu l’occasion dernièrement lors d’un repérage pour ce projet, de découvrir un panorama impressionnant sur les hauteurs de Louvois, avec vue imprenable sur la forêt, le vignoble et les villages alentours. Un site qui sera sans nul doute investi par la compagnie cet été ! Hâte d’y être…

Thématiques

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu