Le nouvel appel à projet pour laisser des zones de forêt en libre évolution est ouvert !

Souvenez-vous, en 2021, un premier appel à projet avait été lancé par le Parc pour développer une trame de vieux bois sur son territoire. Un propriétaire privé et 3 communes (Villers-Allerand, Val de Livre, Ay-Champagne) s’étaient ainsi engagés dans la démarche en arrêtant toute exploitation forestière sur un petit bout de leur forêt.

Aujourd’hui, un nouvel appel à projet est ouvert dans le cadre du projet LIFE Biodiv’Est. Chaque commune du Parc ou propriétaire forestier privé qui souhaitent s’engager dans la libre évolution peut soumettre sa candidature.

Laisser un secteur de forêt en libre évolution est bénéfique pour la restauration de la biodiversité forestière, la préservation des sols forestiers et le stockage du carbone et plus globalement pour maintenir des forêts en bonne santé dans un contexte de changement climatique !

La première campagne de l’appel à projet est ouvert à compter d’aujourd’hui et jusqu’au 8 mars 2024. Objectif ? Arrêt total de toute exploitation forestière pendant au moins 70 ans et ainsi laisser la forêt suivre son cycle naturel

Les principaux critères de sélection sont :

  • Posséder un plan d’aménagement forestier ou autre document de gestion durable
  • Créer un îlot en libre évolution d’au moins 1 hectare d’un seul tenant
  • Présence d’arbres d’intérêt écologique (gros bois, présence de cavités etc.)
  • Peuplement possédant une part dominante d’arbres d’au moins 40 cm de diamètre


Pour cette bonne action, le propriétaire public ou privé reçoit une compensation financière – encore appelé « paiement pour services environnementaux », allant de 5 000 € à 7 000€ / hectare.

Si vous êtes intéressés : contactez Léa JOLY

Thématiques

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu