Vous êtes ici

La conservation des milieux naturels au coeur des objectifs du Parc !

La Montagne de Reims abrite des milieux naturels très diversifiés : forêts, étangs, zones humides, coteaux, pelouses calcaires et landes. Ces milieux abritent de nombreuses espèces végétales et animales rares et protégées. Afin de les protéger, le Parc accompagne les collectivités vers un développement exemplaire conciliant activités humaines et préservation des milieux naturels : inventaires de la faune et de la flore, chantier de restauration, développement du réseau Trame verte et bleue...

Forêt d'exception ®

Le label Forêt d’Exception® distingue la gestion d’excellence de ces forêts, reconnues pour leur patrimoine unique en termes de biodiversité, de paysages, d’histoire ou de bois de grande valeur.

À ce jour, dix-sept forêts ou ensembles forestiers sont engagés dans le réseau Forêt d’Exception® dont les trois forêts domaniales de la Montagne de Reims (Chêne à la Vierge, Hautvillers, Verzy) situées au cœur du Parc naturel régional.

Depuis 2011, le Parc et l’agence ONF Aube-Marne animent conjointement le Comité de pilotage local et s’impliquent dans l’ingénierie technique et financière des actions Forêt d’Exception® en Montagne de Reims.

Ce partenariat novateur se fonde sur la volonté commune des deux structures de promouvoir la gestion durable et multifonctionnelle des forêts publiques et de mettre en place une dynamique territoriale autour de la valorisation de l’espace forestier.

Retrouvez plus d'information sur Forêt d'exception ® en Montagne de Reims

Cérémonie de labellisation \" Forêt d'Exception \" des forêts domaniales de la Montagne de Reims ©PNRMRInauguration de sentier du pic bois ©PNRMR

Télécharger le dossier complet sur la labellisation Forêt d'exception ®

Trame verte et bleue

La « Trame verte et bleue »  est un réseau écologique dans lequel l’ensemble des liaisons entre les milieux naturels d’un territoire (forêts, prairies...) favorise les déplacements des animaux et des plantes. Une haie qui relie deux espaces boisés protège un animal de ses prédateurs lors de son déplacement et lui fournit de la nourriture. Connaître, préserver ou restaurer les réseaux écologiques, c’est préserver la biodiversité, le fonctionnement des écosystèmes et les services qu’ils rendent à l’homme (pollinisation, épuration de l’eau, lutte contre l’érosion...).

Le Parc s’engage à lutter contre la perte de biodiversité et s’attache, avec ses partenaires, à préserver le réseau écologique et à considérer celui-ci comme un élément incontournable de l’aménagement de l’espace.

Télécharger les lettres d'information Trame verte et bleue

Zones humides

Pour mener à bien ses missions en matière de préservation des milieux naturels et de la ressource en eau, le Parc a renforcé ses compétences avec l’arrivée d’une spécialiste des zones humides dont le poste est cofinancé par l’Agence de l’Eau Seine Normandie. Les zones humides nous rendent de nombreux services en régulant naturellement les crues, le ruissellement et l’érosion. Elles permettent une épuration de l’eau et l’hébergement de nombreuses espèces. Le programme d’actions prévoit d’affiner l’inventaire des zones humides et des espèces y demeurant, de restaurer celles qui sont en péril et de sensibiliser le public à leur importance dans l’équilibre du territoire.

5 150 hectares de zones humides ont été recensés par le Parc, représentant 10 % de son territoire. Ils se concentrent principalement dans les vallées de la Marne, de l’Ardre et de la Livre, ainsi que sur le plateau forestier.

Natura 2000

De par leur richesse biologique, leur rareté et la fragilité des espèces qu'ils hébergent, les « Pâtis de Damery » et le « massif forestier (versant sud) de la Montagne de Reims » sont classés site Natura 2000.

Pour la préservation des habitats naturels rares et sensibles de ces sites, le Parc accompagne et informe les propriétaires, les usagers et les exploitants pour favoriser une gestion adéquate des habitats naturels et un maintien des activités humaines sur les sites classés.

Le Parc a aussi pour rôle d'affiner et de préciser les inventaires des espèces et des habitats d'intérêt communautaire. Une étude récente a permis de mieux connaître l’utilisation qu’elles faisaient des milieux naturels pour prévoir la mise en place de lieux de nourrissage et de quiétude sur les sites Natura 2000 et concourir à la conservation de l’espèce.

Retrouvez plus d'information sur les sites Natura 2000 de la Marne !

Télécharger la brochure des sites Natura 2000 du Parc

Partenariats

La Fédération Départementale des Chasseurs de la Marne et le Parc naturel régional de la Montagne de Reims renouvellent leur partenariat chaque année pour améliorer le partage des espaces entre tous les utilisateurs. L’objectif est d’informer tous les usagers du massif des dates de chasse en battue de grand gibier (à l’exception des dates de chasse à l’approche ou à l’affût) sur un site Internet dédié (calendrier et cartographie par plan de chasse) :

www.dateschasse.parc-montagnedereims.fr

Le Parc et le Réseau de Transport d’Électricité engagent leur coopération pour la protection de la biodiversité et la préservation des paysages. La convention de partenariat prévoit notamment de rechercher de manière concertée les modes d’intervention les mieux adaptés pour entretenir la végétation sous les lignes afin de préserver la biodiversité, prendre en compte les continuités écologiques existantes, faire l’inventaire précis du patrimoine floristique et faunistique de certaines lignes exploitées par RTE et mettre en place une gestion adaptée et durable en proposant des actions concrètes.

Gestion des déchets issues de l'activité vinicole

Depuis sa création, le Parc s’est engagé dans la gestion des déchets issus de l’activité vitivinicole. Dès 1983, il a mis en place sur son territoire une collecte de housses plastiques d'emballage de bouteilles. Trois tournées gratuites de ramassage y sont organisées et ce, tout au long de l’année.

Cette opération présente l'avantage d'éviter le brûlage de matières plastiques ou leur dispersion dans la nature, nuisibles tant pour la santé que pour l'environnement, mais aussi d’éviter l'encombrement des collectes d’ordures ménagères.

Afin de rendre ce service plus efficace, le Parc a mis en place avec l’aide des communes des aires de stockages provisoires réparties sur l’ensemble du territoire. Après avoir été repliées puis liées en ballots par les vit iculteurs pour faciliter leur enlèvement, celles-ci sont collectées une semaine après leur dépôt aux points de collecte.Une fois recyclées, les housses pourront être valorisées sous forme de bâches, de sacs poubelles…Vignerons, coopérateurs ou négociants intéressés et non-inscrits, le Parc reste à votre disposition pour plus d’informations.

Découvrez également l’opération Villages et Coteaux lancée dans cadre du programme AGIR !

Collecte de housses plastiques ©PNRMR