Le territoire du Parc

Que vous veniez du Nord, de l’Est ou du Sud, le Parc naturel régional de la Montagne de Reims surgit au-dessus des plaines agricoles de Champagne : son plateau couvert d’une immense forêt est bordé de coteaux portant un vignoble d’exception. Ce Parc péri-urbain, créé en 1976 aux portes de trois agglomérations de Reims, Epernay et Châlons-en-Champagne, est alors considéré comme le poumon vert par les citadins et comme un espace rural à préserver par les habitants des 68 communes rurales qui le composent.

 

Il est implanté sur un véritable mille-feuille géologique vieux de 70 millions d’années qui a contribué à créer une mosaïque de milieux. Ceux-ci hébergent une faune et une flore riches et diversifiées, parfois rares mais toujours fragiles ; les Faux de Verzy en sont un des fleurons. Les paysages variés, caractérisés par leur trilogie (forêts, vignes, cultures), donnent à ce territoire une identité singulière. Le point culminant, identifié sur le plateau forestier à 288 mètres, est aussi celui du département de la Marne.

Le fonctionnement

Le Syndicat mixte, gestionnaire du Parc, assure la cohérence et la coordination des actions de protection, de mise en valeur, de gestion, d’animation et de développement menées sur le territoire du Parc avec ses partenaires.

 

A la suite des élections municipales du printemps 2014, les membres du Comité syndical du Parc naturel régional ont été élus. 90 personnes représentent les différents membres du Syndicat mixte de gestion du Parc, à savoir le Conseil régional Champagne-Ardenne, le Conseil général de la Marne, les comités d'agglomération Reims métropole et Cités en Champagne, la ville d'Epernay, les 6 communautés de communes et 68 communes incluses dans le périmètre du Parc de la Montagne de Reims.


Il est relayé sur le terrain par une équipe pluridisciplinaire qui anime et réalise les actions à mettre en oeuvre.

 

Consultez le guide "Le Parc 2014, actions et mode d'emploi" dans la rubrique Téléchargement.

La charte "Objectif 2020"

La Charte décrit le projet de protection, de développement et d'animation du Parc. Elle fixe les objectifs à atteindre et les mesures qui lui permettent de les mettre en œuvre.


Elle engage les communes et les structures intercommunales adhérentes, le Département de la Marne, la Région Champagne-Ardenne et l'Etat qui l'ont adoptée.

La large concertation, qui a présidé à l’élaboration du document d’objectif de la nouvelle Charte du Parc « Objectif 2020 », a permis de dégager quatre grandes orientations pour les douze années à venir :

 

  • faire de la mise en valeur du paysage un enjeu fédérateur de tous les acteurs,
  • affirmer la vocation d’exemplarité du Parc dans la qualité environnementale,
  • renforcer l’offre de services pour un développement économique et social équilibré,
  • dynamiser les partenariats et la communication.

 

Au vu du contenu de cette nouvelle charte applicable au territoire des 68 communes concernées, le Ministère de l’écologie et du développement durable a renouvelé le label jusqu'au 18 avril 2021.

 

Consultez la charte "Objectif 2020" dans l'onglet "Téléchargement".

 


 

Les Parcs naturels régionaux

Avec le classement du Parc des Baronnies provençales le 26 janvier 2015, la France compte désormais 51 Parcs naturels régionaux.

 

Ce réseau couvre aujourd’hui au total 8 millions d’hectares, soit 15% de la superficie du territoire français, et constitue ainsi la première infrastructure écologique française ! C'est aussi plus de 8,5 millions d'hectares, 4 315 communes, et 4 millions d'habitants.

 

La Région Champagne-Ardenne compte, quant à elles, trois Parcs naturels régionaux : Forêt d'Orient (créé en 1970), Montagne de Reims (créé en 1976) et Ardennes (créé en 2011).

 

Pionniers du développement durable, en pointe sur les questions de la transition énergétique, du paysage, le concept de Parc reste un outil toujours aussi novateur qu'au moment de sa création en 1967. “Notre réseau est pilote en matière d'innovation, d'expérimentation*(JL Joseph, président de la Fédération nationale des Parcs naturels régionaux). Il incarne au plan national toute la diversité des paysages, des milieux naturels, des patrimoines de la France, concoure également au rayonnement de la France au plan international ».

 

Pour tout savoir, http://www.parcs-naturels-regionaux.fr

 

Le Parc en quelques chiffres

Création : 1976
Nombre d’habitants : 34 199 habitants
Superficie : 53 279 hectares
Nombre de communes : 65 communes rurales
3 villes portes : Reims, Châlons-en-Champagne, Epernay
Territoire : 40 % de forêts, 40 % de cultures, 20 % de vignes.