Sie sind hier

Le portrait du mois de Décembre

Dienstag 15 Dezember 2020

Portrait de Roméo De Melo Matins, président de l'association "Le Cercle Méliès"


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Roméo De Melo Matins, je suis cofondateur de "5ème SAISON", une société de production audiovisuelle et cinématographique, et président de l’association « Le Cercle Méliès » que je qualifierais de "laboratoire de recherche artistique et culturelle" dans le domaine de l’audiovisuel.

Originaire de Villefranche, petite ville située près de Lyon, j’y ai fait une partie de mes études, puis à l’âge de 20 ans, je suis monté à Paris pour suivre des études d’art dramatique. J’ai évolué dans le milieu du théâtre pendant 12 ans et, en 2011, j’ai réalisé un premier court métrage « Youmi Tamaho », dans lequel j'interprétais un des deux personnages. Ce fut pour moi le point départ dans les métiers de l’audiovisuel.

 

Parlez-nous un peu de votre parcours!

J’ai ensuite travaillé pour une émission de cuisine sur TF1 : « petits plats en équilibre ». En tant qu’assistant réalisateur dans un premier temps, puis je suis passé au cadrage. Les rythmes de travail étaient très intenses, mais j’ai beaucoup appris sur toutes les techniques de l’audiovisuel sur le terrain. Cela a été pour moi une superbe école!

En 2012, je me suis installé à Reims, j’ai commencé à travailler avec des centres sociaux culturels de la région notamment avec celui de Bernon (Epernay) et la Comète (Châlons-en-Champagne).

Profitant de l’énergisante création de Quartier-Libre en 2016, j’ai enclenché un processus pour créer une association « le Cercle Mélies » dans le but de fédérer les gens du milieu audiovisuel. L’audiovisuel est un métier de réseau et les connexions manquaient cruellement ici.  De l’idée de créer ce collectif de professionnels est née aussi l’envie de partager cette passion du métier. Nous avons alors instauré des actions pédagogiques avec l’université de Reims (le festival Turbofilm), créé des programmes de projections à Quartier libre en mettant en avant des professionnels du territoire, enfin mis en place des cercles de réflexion autour de la production et du rapport du son à l’image.

Grace à toutes connexions, et grâce au cercle Méliès, est née "5ème SAISON", notre société de production!

 

Quels sont vos liens avec le Parc ?

Nous avons été sollicités par le Parc de la Montagne de Reims en 2019 pour travailler sur la réalisation d’une web série « Les habitants ont du talent ». L’enjeu de ce projet, orchestré par Emilie RENOIR-SIBLER, la chargée de mission culture et patrimoine du Parc, est de faire découvrir en 10 minutes la géographie, le patrimoine architectural et culturel de la commune sélectionnée puis de faire un focus sur le savoir-faire de certains habitants. En 2019, nous étions partis pour tourner 6 émissions. Puis, il y a eu un engouement et d’autres communes ont également été intéressées! Nous avons donc programmé 5 nouvelles émissions!

Nous aimons beaucoup travailler sur ce projet, en étroite collaboration avec élus locaux, les habitants volontaires et notre équipe. Ses tournages sont jalonnés de découvertes et de rencontres, comme celle faite avec Jacques Tendron, un habitant de Courtagnon qui est depuis le début de l’aventure l’animateur vedette de toutes les émissions!

 

Quel est votre endroit préféré en Montagne de Reims ?

J’ai eu de la chance de découvrir beaucoup de lieux grâce à notre collaboration avec le Parc. Mais l’endroit qui m’a particulièrement marqué en Montagne de de Reims a été "la Maison bulles", située à Germaine. C’est une habitation qui fait aussi maison d’hôtes, une demeure faite de bulles, toute en rondeur, au milieu des arbres. C’est une maison très originale et très audacieuse!

  

Rendez-vous sur YouTube et découvrez ou redécouvrez la série "les habitants ont du talent" !