Sie sind hier

Le portrait du mois de #Juin

Montag 22 Juni 2020

Rencontre avec Sylvie Gérard-Maizières, créatrice de Pré en Bulles, à Trépail!

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?
Je m’appelle Sylvie Gérard-Maizières, j’ai 59 ans cette année! J’ai toujours vécu dans la Montagne de Reims, entre Trépail et Bouzy!

Parlez nous de votre parcours!
J’ai toujours été très curieuse avec une soif de découvertes. J’ai donc choisi d’arrêter mes études après la seconde pour découvrir le monde! Je me suis mise à travailler à 17 ans.
Trop occupée par mes activités, je n'ai finalement pas voyagé! Au départ, je me destinais à une carrière artistique, je voulais être une rock star et faire de la batterie! Mais un accident à 20 ans, qui m’a cassé les deux poignets, m’a forcée à changer de projet!
Je suis repartie à l’école, en formation intensive, en comptabilité. Mais je ne me voyais pas travailler dans un bureau, j’ai donc choisi de me mettre à mon compte en tant que pépiniériste, car je voulais être au contact de la nature.
J’ai commencé par vendre des plants de vigne. Quelques années plus tard, j’ai pu acheter mes premières vignes et petit à petit, j’ai repris l’exploitation familiale à Trépail.
Mais, rapidement, j’ai senti qu’il me manquait quelque chose: j’avais besoin de créer, de communiquer, de partager mes passions. J’ai donc créé un lieu où je pouvais exprimer tout cela : Pré en Bulles!
Pré en Bulles est un lieu d’accueil et de convivialité, où chacun vient chercher ce dont il a envie: découvrir une scenographie ludique autour de la fabrication du Champagne grâce à des automates, déguster une coupe de champagne au caveau en rentrant de balade, y fêter un anniversaire ou un mariage, y organiser un séminaire d’entreprise, acheter des produits régionaux, visiter les expositions temporaires…C’est vraiment un endroit unique!


Quels sont vos liens avec le Parc naturel de la Montagne de Reims?
En tant qu’habitante de Trépail, j'ai toujours vu ma commune collaborer avec le Parc naturel: projets pilotes en matière d’urbanisme, création du sentier des loges, élaboration du parcours escapade « si Trépail m’était conté ». De plus, en grande amoureuse de la nature, j’ai un lien très fort avec les actions de préservation menées par le Parc. J’apprécie  également beaucoup les actions culturelles qui sont proposées: résidences d’artistes, spectacles familiaux, etc. C’est très important de démocratiser la culture dans nos villages, cela permet de créer du lien entre les habitants.
Aujourd’hui je suis conseillère départementale et j’ai tout de suite demandé à faire partie du bureau du Parc de la Montagne de Reims pour continuer à m’investir dans ces projets!


Quel est votre endroit préféré en Montagne de Reims?
J’ai un attachement très particulier à la forêt de Trépail, aux souvenirs que j’en ai!
La Montagne de Reims était un terrain de jeu extraordinaire lorsque nous étions enfants! Nous nous inventions des scénarios incroyables grâce aux grottes et à la rivière, nous connaissions les sentiers par coeur! Nous allions jusqu’aux Faux de Verzy, sous lesquels nous nous cachions, nous nous imaginions alors sous des cabanes! Nous y passions la journée, à jouer tous ensemble! C’était vraiment une magnifique époque!

L’heure de la retraite arrivant à grands pas, Sylvie serait heureuse de pouvoir accompagner un couple de repreneurs qui serait intéressé par l’ensemble des activités oenotouristiques (vignes + Pré en Bulles)
 

Plus d'infos:
https://www.pre-en-bulles.com/