Sie sind hier

Le portrait du mois # Janvier

Donnerstag 16 Januar 2020

Rencontre avec Solène du Puy, cheffe de projet à l'Office National des Forêts (ONF)

-    Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous dire depuis combien de temps vous travaillez dans nos forêts?
Je suis originaire de l’ouest de la France, de la Sarthe. Je suis arrivée dans la Marne en octobre 2017 et j’ai vécu un certain choc paysager! Ces grandes étendues agricoles à perte de vue contrastaient avec les vallons bocagers de mon enfance.  Je suis basée à Saint Memmie, près de Châlons en Champagne et j’ai découvert le massif forestier de le Montagne de Reims et son Parc naturel régional par le biais de mon travail à l’Office national des forêts (ONF). J’ai beaucoup de plaisir à arpenter cet écrin de verdure, à la fois dans le cadre du travail et sur mon temps libre!

-    Parlez-nous de vos missions !
Mon travail se divise en deux types de mission au sein de l’ONF :
-    Je suis cheffe de projet Forêt d’Exception. Il s’agit d’un label national créé par l’ONF. Mon rôle est de le faire vivre, en impliquant tous les acteurs locaux du territoire de la Montagne de Reims.
-    Je suis responsable en Développement local, c’est-à-dire que je conduis des projets touristiques, environnementaux ou à visée recherche au sein de l’ONF.

-    Quels sont vos liens avec le Parc naturel de la Montagne de Reims?
Les liens tissés entre l’ONF et le Parc sont très forts, notamment dans le cadre du label "Forêt d’Exception". Nos deux structures le co-animent sur les trois forêts domaniales que sont Hautvillers, le Chêne à la Vierge et Verzy. Cette démarche, initiée en 2011, valorise les forêts emblématiques pour leur biodiversité, leur bois de grande valeur, leur paysage ou leur histoire. Il facilite les partenariats entre les multiples acteurs qui gravitent autour de la forêt : associations, fédérations sportives, acteurs forestiers et sylviculteurs, acteurs du tourisme, des loisirs et du champagne, institutions publiques et collectivités territoriales. Suite à un long travail de concertation, les partenaires de cette démarche se sont mis d’accord sur un programme d’actions, afin d’insuffler une dynamique de projets cohérents avec les besoins du territoire.  Au-delà du label, c’est une collaboration quotidienne qui s’est établi entre le Parc et l’ONF pour de multiples domaines : les animations en forêt, les représentations communes aux manifestations locales, la communication, la protection de l’environnement, l’accueil du public, la gestion durable de la forêt, le patrimoine historique…
Pour moi, la maison du Parc est presque un second bureau, tant je suis en lien avec toute l’équipe du Parc!

-    Pouvez-vous nous partager votre endroit préféré en Montagne de Reims?
J’ai un faible pour Hautvillers, un peu plus au calme que Verzy. J’aime en particulier m’y promener en forêt, mais aussi dans le village et les coteaux.
Ce n’est pas pour rien que ce secteur est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Je trouve que les paysages sont d’une beauté saisissante, entre vignes et forêts. Ils inspirent particulièrement pour la photographie ou le dessin au détour d’une randonnée !